Perag taùein bepred, pen dé er wirioné ?

01 février 2007

L'UDF est au centre

L'UDF est au centre.
Cela semble difficile à admettre, apparemment,
du moins pour les journalistes et les politiciens,
au niveau local comme au niveau national.
Pourtant c'est une position qui répond à une attente dans la population,
parce que c'est une position qui correspond à une démarche raisonnable et constructive.
Les professionnels de la politique préfèrent se satisfaire d'une bipolarisation qui leur assure, à peu près une fois sur deux, l'exercice d'un pouvoir sans partage et, surtout, qui leur permet, faute d'arguments valables ou de propositions novatrices,
au moins de pouvoir critiquer ce que fait l'autre.
Et ils sont forts à ce jeu-là, à gauche comme à droite.
L'UDF est au centre.
L'UDF ne se positionne pas par rapport à la gauche ou à la droite,
mais par rapport à la réalité des faits et à des valeurs humaines.
Ces valeurs sont celles de l'humanisme et mettent l'être humain au coeur de tout projet.
L'UDF se situe au centre parce que, pour ses militants,
c'est l'être humain qui doit être au centre de toute décision.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Pour quelqu'un qui ne se situe ni par rapport à gauche ni par rapport à droite, il ne se prive pourtant pas de taper sur les uns et les autres !

Denis a dit…

Le discours de Bayrou a des allures séduisantes, il a trouvé un créneau. Les Français en ont ras-le-bol des politiciens "tous-pourris" et du discours préfabriqué gauche droite, alors Bayrou essaye de se démarquer de la gauche et de la droite.
Mais qu'est-ce qu'il propose d'autre concrètement ?
C'est un positionnement, pas un programme.