Perag taùein bepred, pen dé er wirioné ?

14 février 2007

Bayrou et l'Europe

Sur le discours européen de François BAYROU

Pierre Moscovici député socialiste au parlement européen, salue sur son blog moscovici.typepad.fr/blognational/2007/02/sur_le_discours.html
le discours de François Bayrou sur l'Europe :

"François BAYROU a présenté à Strasbourg, le 12 février, un très intéressant discours sur l'Europe. Quitte à surprendre en cette période électorale qui prête à la confrontation sans nuances, je veux marquer avec lui plusieurs convergences:
- je déplore, comme lui, que l'Europe soit trop absente de la campagne électorale. C'est la crainte que j'avais exprimée dans mon livre "l'Europe est morte, vive l'Europe", en soulignant le risque que la question européenne soit caricaturée ou escamotée, car trop complexe, trop clivante. Jusqu'à présent, ce pronostic n'a pas été démenti. J'observe avec plaisir que cette lacune s'estompe petit à petit, avec ce discours mais aussi avec la volonté de réorienter la construction européenne manifestée par Ségolène ROYAL à VILLEPINTE ou la visite de Nicolas SARKOZY à BERLIN, où sa proposition de "traité simplifié" semble avoir été fraîchement accueillie par Angela MERKEL. Il faut poursuivre dans cette voie.
- pourquoi faut-il, au contraire, mettre l'Europe au cœur du débat présidentiel? Parce que, comme l'indique François BAYROU, les grandes questions - économiques, sociales, énergétiques, environnementales, migratoires, politiques - qui assaillent la société française, qu'elles soient internes ou externes, ne peuvent trouver de solution qu'européenne. Le silence sur l'Europe n'est donc pas seulement une faute tactique, c'est un mensonge stratégique. Le risque à persister serait double : soit, au lendemain de l'élection, démentir des assertions trop vagues, soit mettre en œuvre un programme qui n'aurait pas été annoncé. Dans l'une ou l'autre situation, la fracture démocratique s'en trouverait aggravée.
- enfin, tournant le dos à l'approche fédéraliste un peu fondamentaliste qui caractérise parfois sa famille politique, François BAYROU se rend à des évidences plus nuancées, que pour ma part j'affirme depuis longtemps et que certains de ses amis, plus intégristes, m'ont reproché, notamment en tant que Président du Mouvement européen France. Qu'elle qu'ait été la qualité du traité constitutionnel, malgré les progrès qu'il représente, son rejet, plus que regrettable, obéissait à une forme de logique: une Europe illisible, avançant sans les citoyens, aux résultats insuffisants, ne pouvait convaincre. Il faudra, pour repartir, procéder autrement."


Certes, Pierre Moscovici marque des réserves par rapport à François Bayrou, il soutient par exemple l'adhésion de la Turquie à l'Europe, et il ne voit pas la nécessité ni de réécrire un nouveau traité plus court, plus compréhensible et offrant les garanties démocratiques que Bayrou juge nécessaires, ni d'organiser en France un nouveau référendum, mais, au total, il salue la vision européenne de Bayrou :

" François BAYROU aura donc le mérite de s'engager pour l'Europe: pour cela, il doit être salué."

Intéressant...

5 commentaires:

René a dit…

Cela fait plaisir parce que François Hollande, le Premier secrétaire du PS, a dit aujourd’hui sur Canal+ que "François Bayrou ne pouvait pas être au niveau de Jean-Marie Le Pen", le leader du FN étant à ses yeux, "le seul troisième homme possible".
Ils commencent à baliser au PS !

Riton a dit…

Hollande reconnaît que Mitterrand s'est servi de Le Pen pour parvenir au pouvoir.
Mais Le Pen a eu Jospin.
Et le PS ne s'en remettra pas.
Bien fait.

chouchou a dit…

Bonsoir Christine,

Je suis ravie de découvrir votre blog, et vous remercie pour le commentaire posté sur mon modeste blog.

Chouchou, la trégroise..

hippo a dit…

Bonjour,

Je référence "tous" les blogs de soutien sur un nouveau site: http://www.revolutionorange.org , où l'on peut retrouver les derniers discours de François Bayrou, participer/lancer des débats sur le forum, naviguer sur la blogosphère et tout ce qu'elle a d'orange. C'est tout nouveau. Venez nombreux.

Henri a dit…

Que pensez-vous du ralliement des socialistes de Spartacus à François Bayrou ? Il n'y a pas que sur l'Europe qu'il est le plus honnête et le plus cohérent. Les gens compétents sont obligés de le reconnaître quel que soit leur bord.