Perag taùein bepred, pen dé er wirioné ?

06 avril 2007

L'humanisme de Bayrou

"Je n'aime pas les discours qui laissent entendre qu'au fond chômeurs ou Rmistes sont les coupables de leur propre disgrâce. Pour penser cela, et pour oser le dire, il faut être très loin de la vie des gens. Parce que la vérité de la vie, c'est qu'on ne tombe pas d'un côté ou de l'autre en fonction des dons ou des mérites. Il y a une grande part de chance. La vie est faite de multiples carrefours où vous pouvez chuter, où la distance entre tout va bien et tout va mal est de seulement quelques millimèters. Et qui a vu les enfants avant la vie adulte sait bien que tout n'est pas écrit dans la volonté, dans le mérite, dans le sens du travail. Ceux qui tombent et ceux qui s'en sortent, ce sont les mêmes. Et heureusement, on peut tomber d'abord et s'en sortir ensuite. Et le contraire. Je n'aime pas qu'on montre du doigt ceux qui sont le plus mal en les accusant de paresse. La lassitude, ça arrive, ce n'est pas de la paresse, c'est une malédiction. Raison de plus, bien sûr, pour en sortir."

François Bayrou, Projet d'espoir, 2007.

5 commentaires:

Monique a dit…

Quelle différence avec les certitudes arrogantes de Sarkozy...

sam a dit…

je suis en train de lire le projet d'espoir de françois bayrou. J'ai été très émue de lire la première partie de lire, c'est vraiment reprendre l'idéal d'une démocratie, l'idéal qu'on avait de la démocratie telle qu'on la voyait il y a des années déjà. On se rend compte que les successeurs dirigeants se sont bien éloignés de tout çà pour leur propre profit. Cela fait du bien de voir qu'il existe encore des politiciens qui sont rattachés à cet idéal, qu'ils y croient . j'espère simplement qu'on lui donnera la chance de prouver que tout ceci est possible.

Anonyme a dit…

Quel texte magnifique, qui me conforte s'il le fallait encore dans ma décision de voter pour lui dimanche.

Anonyme a dit…

http://quialaviealetemps.hautetfort.com/archive/2007/04/08/mon-cote-sectaire-3.html

Vote utile a dit…

Je vote utile,
Je vote Bayrou.