Perag taùein bepred, pen dé er wirioné ?

23 avril 2007

François Bayrou : un homme moderne

François Bayrou est un homme moderne. Il aura été le seul homme moderne de cette élection présidentielle.
Nous espérions qu'il serait présent au 2ème tour, il ne sera pas président cette fois, mais il est le seul à avoir fait bouger les lignes.
La recomposition politique promise par Bayrou durant cette campagne est désormais engagée. Le centre existe et il est est devenu le pivot de la vie politique française. C'est un centre indépendant et c'est autour de lui désormais que va se recomposer la vie politique française.
Les appareils ont résisté de tout leur poids et ont fait jouer toutes leurs connivences avec les médias, les groupes financiers et tous les corporatismes. Mais ils n'ont pas pu empêcher l'émergence d'un centre fort et indépendant, vers lequel ont convergé les plus modernes de chaque camp.
Il est sain que la droite et la gauche se soient radicalisées même si des stratégies électoralistes ont fait citer Jaurès à droite et brandir les drapeaux à gauche. Mais il apparaît clairement maintenant que l'avenir est dans un grand centre démocrate où se retrouveront les réformateurs de chaque camp, laissant les plus conservateurs d'un bord et de l'autre.
Le PS n'a plus d'unité, l'UMP n'en a jamais eue, c'est le centre qui porte désormais la responsabilité de rassembler les hommes et les femmes décidés à moderniser les institutions pour démocratiser la vie politique française.
Plus que jamais nous devons réunir nos efforts pour permettre à François Bayrou d'aller au bout du chemin qu'il a ouvert pour nous.

13 commentaires:

Jeannot a dit…

Trop moderne pour l'état actuel de la société. C'est un précurseur. RV en 2012.

samuelle a dit…

je ne pourrais pas m'empecher de mettre un bulletin bayrou. je n'admettrai pas une consigne de vote, je le dis tout de suite. j'espère qu'il nous laissera le choix car s'il veut un parti démocrate indépendant, il faut qu'il nous laisse le choix de ne pas choisir ni entre le ps ni entre l'ump .

En tout cas, je suis CENTRISTE et j'en suis fière!

Rémi a dit…

Le centre n'est pas soluble, ni à droite, ni à gauche.
Le 6 mai, je vote blanc.

S KDN a dit…

Bonsoir à tous,
F Bayrou va indiqué quel va être son choix pour le 2nd tour. Je pense que cela va être l'indépendance du moins je crois réellement que cela à un vrai sens.
Le 6 mai chacun de nous aura à faire un choix, chacun reste libre. Pour moi, le choix est de renouveller mon adhésion à l'UDF, aux idées de F Bayrou et espérer un élan aux législatives peut être avec Mme Bellego?

Christine Bellégo a dit…

Oui, c'est ce que nous espérons tous de Bayrou et nous sommes prêts à nous engager à sa suite.
Merci pour vos encouragements !
Christine

Anonyme a dit…

Et que fait-on de de ces UDF qui n'ont rien compris, de ces Hillmeyer, Jardé, Dubois,Cardon, qui se cramponnent comme un seul homme à leur siège de député ou de sénateur? Ou du député UDF de Loire Atlantique, qui invitait hier sur son site "sans ambiguité, et sans tergiverser", à soutenir Sarkozy?
On est derrière toi, Christine, que ces 7 millions de voix laissent une trace, ou plutôt, tracent un sillon!
Aux oubliettes, les vieux réflexes!!

Nicolas About a dit…

"Nous sommes dans le second tour d'une présidentielle, il ne me paraît pas choquant que ceux qui sont d'origine du centre-droit apportent leur soutien au candidat de droite puisque le peuple, souverain, a voulu un affrontement droite-gauche au second tour"

"Que chacun à l'occasion de ce second tour se tourne vers sa famille d'origine, ce n'est pas forcément scandaleux. Mais à l'inverse, ça ne veut pas dire du tout que toutes ces personnes ne se retrouveront pas pour construire le nouveau parti et assurer la réussite dans cinq ans"

Nicolas About, Agence Reuters.

samuelle a dit…

non ce n'est ps choquant en soi, nous venons tous de divers milieux; je dirai même que pour arriver au centre, il y a toute une démarche intellectuelle à faire.
Ce qui est choquant , toutefois, c'est être udf, soutenir sarko durant toute la campagne, se positionner en faveur de ce candidat car visiblement le candidat de leur parti ne leur convenait pas... il vaut mieux dans ce cas qu'il change de camp, les idées de bayrou ne leur conviennent plus. C'est à eux de se positionner clairement.

Ensuite que les electeurs choississent entre sarko ou ségo, il n'y a rien de honteux, au contraire, cela prouve que la parti centriste respecte tous ses electeurs!!
moralité, respectons cette volonté de plusieurs milliers de centriste qui demandent aucune consigne de vote pour laisser le choix aux centristes en fonction de leurs ressentis.

mais j'ajoute, pensons dès aujourd'hui aux législatives Organisons nous, mobilisons nous!! nous étions de jeunes adhérents, maintenant nous sommes positionnés clairement! montrons à la France que le parti centriste qui vient d'immerger n'est pas qu'un simple vague mouvement de contestation de "bobos", mais que nous sommes une force au CENTRE, que nous soyons présents aux législatives ou non, il faut montrer que nous sommes présents et mobilisés!!

Allez mangeons nos clémentines en toute sérénité, soyons serein, tout se passera bien .... et rendez vous pour les législatives avec CHRISTINE!!!

Jojo a dit…

Vive le parti démocrate !
L'UDF souffrait trop de ses alliances réelles ou supposées à droite.
Un candidat démocrate dans chaque circonscription et pas de désistement en cas de triangulaire.
On doit exister.

Andrée a dit…

Ségolène comme Sarkozy refusent un débat avec Bayrou. Même maintenant ils craignent de l'affronter. C'est la preuve qu'on a une chance aux législatives. Pas de majorité au Parlement et l'obligation de composer avec le parti démocrate, c'est ce qu'il faut pour pouvoir enfin rénover le système.
Vive la démocratie !

Anonyme a dit…

Quelle cohérence !
Bayrou prétendait que les français lui accorderait forcément une majorité s'il était élu et maintenant il prétend que les autres ne devrait pas avoir de majorité !

samuelle a dit…

la cohérence ne dépend pas de ses électeurs mais de ses élus... toute la finesse est dans cette difference.

Marie a dit…

Disons que certains élus mettent à mal la cohérence de Bayrou, mais ses militants ne s'y trompent pas et ses électeurs non plus j'espère. Rendez-vous les 10 et 17 juin pour choisir des élus dignes des électeurs.